ORMVASM - Production animale ORMVASM - ORMVASM - Production animale
Royaume du Maroc
Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Production animale

La production laitière au niveau du Souss Massa contribue à prés de 10% à la production laitière nationale, et ce à travers une infrastructure de collecte de lait constituée de 174 centres ayant une capacité de collecte de 728.140 litres par jour. 

L’amont de filière laitière est composé de 15.000 exploitations dont plus de 3/4 sont organisées autour de 154 centres de collecte du lait.

Les actions de soutien menées par l'Office portent essentiellement sur l’amélioration et l'intensification des productions animales. Ces actions se résument comme suit :

  • Généralisation de l’insémination artificielle

L’opération réalisée en partenariat avec la Coopérative Souss d’Amélioration Génétique Bovine ( CSAGB ) touche actuellement près de  60% du cheptel laitier. Elle est composée de 14 circuits mobiles et 2 postes fixes.

  • Encouragement de l’état dans le cadre de l’opération d’importation des bovins de race pure

Des commissions techniques pour la réception et le contrôle de conformité du bétail importé ont été désignées au niveau de l’ORMVA/SM pour veiller au respect des normes zootechniques  telles que stipulées par le code de procédure n°7565 du 27 Nov 2008

  Près de 15.000 génisses ont été importées depuis 2005 constituant le noyau de production de base au niveau du Souss Massa.

  •  Incitation à la création des Unités Pépinières 

L’Office du Souss Massa en partenariat avec la Coopérative Souss d’Amélioration Génétique Bovine assure actuellement l’encadrement technique et le suivi des performances de plus de 9.000 vaches laitières au sein de 120 unités pépinières

L’agréage des unités pépinières se fait après vérification de la pureté du cheptel exploité, la disponibilité des enregistrements et le recours à l’insémination artificielle avec des semences de taureaux reconnus améliorateurs.

Le contrôle des performances des vaches laitières est assuré par la profession conformément au cahier de charge réglementant l’opération. Un suivi rigoureux est assuré par l’office moyennant des visites inopinées au niveau des exploitations et centre de saisie des données.

 Les génisses produites au sein de ces unités sont soumises de manière périodique à des Commissions de sélection des reproducteurs sur la base des performances enregistrés et de la filiation des parents et du taureau inséminateur ainsi que les critères morphologiques.

  •  Participation aux études de projets :

 L’office encadre et valide les études de projets ayant trait à la transformation et la valorisation des productions et sous productions animales que ce soit dans le cadre de l’INDH ou du plan régional Maroc Vert

  •  Suivi de la Campagne Agricole

 Collecte hebdomadaire des données mercuriales et à caractère économique

  •  Participation aux réunions et commissions préfectorales et provinciales pour le suivi des dossiers ayant trait à la production animale
  •  Suivi de l’évolution de la production laitière au niveau des laiteries et CCL au niveau régional.
  •  Instruction  et traitement des dossiers de demande d'aide financière de l’Etat pour l’intensification des productions animales (Génisses d’importation, Veaux de croisement, matériel d’élevage, matériel apicole et avicole ….)

La production de viande rouges au niveau du Souss Massa  contribue  par prés de 4%à la production nationale. Elle s’appuie essentiellement sur les produits mâles et les femelles de réforme issus de l’effort consenti en matière d’amélioration génétique du cheptel laitier.

Cependant, des ateliers d’engraissement de bovins de race à viande pure ou croisées, encadrées par l’Office, commencent à se créer au niveau de la zone par :

  •  Croisement industriel :   L’utilisation des semences de races à viandes hautement performantes sur des vaches en fin de carrière constitue une alternative, encouragée par l’Etat  pour l’amélioration de la productivité des élevages au niveau de l’amont de la filière.
  •  Importation des veaux d’engraissement : l’importation des veaux d’engraissement ( nomenclature douanière (0102.90.10.10))en suspension des taxes et droits de douanes ainsi que la réduction de la TVA a permis l’importation de prés de 2000 Veaux de race pure et croisée.

Des commissions techniques pour la réception et le contrôle de conformité du bétail importé ont été désignées au niveau de l’ORMVA/SM pour veiller au respect des normes zootechniques  telles que stipulées par le code de procédure n°311 DDFP-ONSSA du 23 FEV 2010

  • Création de groupements ANOC :

L’objectif est la création de 5 groupements d’éleveurs Ovins et Caprins dans le cadre de partenariat entre l’ORMVA de Souss Massa et l’Association Nationale des éleveurs d’Ovins et Caprins ( ANOC ) sur une durée de 5 années

La production des viandes blanches au niveau du Souss Massa contribue à hauteur de 6% à la production nationale. L’Office œuvre pour la diversification de la production avicole notamment par le développement de l’élevage alternatif 

Le Souss Massa est une zone  apicole par excellence. Elle regorge de potentialités importantes : une flore mellifère abondante et diversifiée, production d’un miel très prisé et de renom, exploitation d’une race d’abeille saharienne bien adaptée aux conditions du milieu, tradition ancestrale de la pratique apicole dans la zone. 

 L’Office œuvre pour la modernisation du secteur apicole et l’amélioration de la productivité des ruchers. Dans ce contexte des projets d’intensification et de valorisation du miel ont été initiés dans le cadre du plan Maroc Vert – Pilier II -